Attachement en Thérapie Interpersonnelle (TIP)

TIP et Attachement : une combinaison gagnante!

attachement institut de formation en thérapie interpersonnelle association aftip creatip tip française cercle recherche appliqué tip

La thérapie interpersonnelle est basée sur l’attachement: venez découvrir ses mécanismes d’action.

 

Généralités sur l’attachement en TIP

Commençons par le plus important: toute prise en charge TIP s’appuie sur la théorie de l’attachement. L’originalité du travail TIP est de se baser sur l’attachement pour soigner.

En effet, l’attachement est à la base de la TIP classique. Un travail en TIP se base donc toujours sur l’attachement. D’ailleurs, dès l’origine, Klerman et Paykel s’étaient appuyés sur les travaux de Bowlby pour construire leur thérapie “high contact”, précurseur de la TIP.

Leur innovation a consisté à percevoir les apports de cette théorie dans les possibilités psychothérapeutiques. Ainsi, les techniques TIP se basent sur les mécanismes attachementistes.

La théorie de l’attachement a donc toujours été à la racine du travail TIP depuis sa création. L’Interpersonal Psychotherapy Institute reconnaît depuis toujours la théorie de l’attachement comme l’une des deux théories (avec la théorie de la communication) à la base de la thérapie interpersonnelle: il suffit de lire cette page.

 

L’attachement comme point central du diagnostic TIP

L’enseignement de Paykel, Weissman et Klerman distingue 4 grands diagnostics TIP  reconnus par l’International Society of Interpersonal Psychotherapy (ISIPT)  (voir ici):

Isolement, deuil, conflit et transition de rôle (2).

tip thérapie interpersonnelle basée sur l'attachement

Pourquoi ces 4 diagnostics?

Parce que chaque diagnostic TIP a des spécificités qui le distingue des 3 autres. Le modèle attachementiste permet d’identifier ces spécificités en fonction de la façon dont le lien d’attachement est impacté.

.

L’attachement comme mécanisme d’action de la TIP

La théorie de l’attachement est aujourd’hui largement reconnue. De nombreux cliniciens utilisent cette théorie dans un but de modélisation des problématiques rencontrées en pédopsychiatrie ou encore chez l’adulte dans la prise en charge de patients borderline ou présentant un trouble du comportement alimentaire, par exemple.

Les développements théoriques ont montré que l’attachement est un des mécanismes privilégiés permettant d’expliquer l’efficacité des TIP (1).

Généralités sur l’attachement et la thérapie interpersonnelle

Le mécanisme d’attachement est un mécanisme existant dès la naissance. Pourtant, quoique très actif à tout âge de la vie, il est sous-estimé chez l’adulte.

Pourquoi? La présence chez l’adulte des fonctions cognitives supérieures, corticales, fait oublier qu’il existe d’autres mécanismes dans la psyché humaine. Par conséquent, on a tendance à privilégier le coping solution. L’attachement, qui passe principalement par des structures archaïques sous-corticales, aussi présentes chez certains animaux, est facilement oublié lorsque les fonctions supérieures sont actives.

Le fait que l’attachement implique les structures sous-corticales expliquent aussi pourquoi la thérapie interpersonnelle fonctionne chez le patient déprimé. Chez le déprimé, les fonctions supérieures sont certes ralenties mais l’attachement fonctionne toujours. Il s’agit donc d’un coping émotion.

tip thérapie interpersonnelle basée sur l'attachement aftip iftip

Face à une situation de souffrance psychique, le thérapeute peut aborder le problème en:

  • coping solution (privilégié par beaucoup de thérapies, notamment intrapsychiques)
  • coping émotion (privilégié par la thérapie interpersonnelle)

Quand vous pratiquerez la TIP, vous utiliserez donc en permanence des techniques au service de l’attachement donc coping émotion. Ces techniques vont servir à reconstituer des liens d’attachement sécures, dans l’ici et le maintenant, permettant au patient de ressentir un apaisement émotionnel afin de guérir la dépression. La TIP est donc une thérapie travaillant l’émotion grâce à l’attachement.

Diagnostic TIP

Comme on l’a vu ci-dessus le psychiatre ou le psychologue TIP posera un diagnostic TIP, qui sera la cible de la prise en charge TIP. Le choix de la cible interpersonnelle est donc résolument attachementiste.

Comment l’attachement permet à la thérapie interpersonnelle de fonctionner

L’efficacité démontrée scientifiquement de la TIP s’explique par les mécanismes mis en jeu. En effet, le travail sur les liens permet de sécuriser l’univers relationnel du patient. Ce travail va ainsi permettre de répondre de manière adaptée au besoin d’attachement sous-jacent. Ce mécanisme primordial permet le rétablissement de l’humeur.

L’originalité des TIP est donc non seulement d’utiliser la théorie de l’attachement comme un modèle explicatif visant à la compréhension des troubles du patient, mais aussi comme un modèle curatif : le travail se centre sur le lien interpersonnel, les mécanismes attachementistes sous-jacent mobilisés permettent  l’amélioration psychique du patient.

therapie interpersonnelle attachement aftip tip psychiatre psychologue formation

Le principe des TIP est d’amener le patient à vivre des liens secures (séquences de signalement – rapprochement secures). Vivre ces liens secures génère des émotions apaisantes, permettant un retour à l’euthymie.

La TIP est donc une psychothérapie guérissant par la génération d’émotions positives et apaisantes.

tip thérapie interpersonnelle basée sur l'attachement psychiatre psychologue

La TIP propose des techniques spécifiques visant toutes à reconstituer des liens interpersonnels sécures dans l’ici et le maintenant. L’idée centrale est de reconstituer dans ces liens actuels des séquences comportements de signalement – comportements de rapprochement au sens de la théorie de l’attachement de Bowlby.

Pour que cette séquence d’attachement secure existe dans le lien, il faut de façon cumulative):

1.Identification du besoin par le patient

2.Bon comportement de signalement (communication claire du besoin, à l’interlocuteur adapté)

3.Comportement adapté, perceptible, de l’interlocuteur pour aider le patient à répondre à son besoin

Pour en savoir plus sur les techniques, consultez cette page.

 

 

 

(1) Lipsitz JD, Markowitz JC. Mechanisms of change in interpersonal therapy (IPT). Clin Psychol Rev 2014;33(8):1134-47.

(2) Weissman, Myrna M.; Markowitz, John C. (1998). “An Overview of Interpersonal Psychotherapy”. In Markowitz, John C. Interpersonal Psychotherapy. American Psychiatric Press. pp. 1–33

Image parRitaE, John Hain, OpenClipart-Vectors

sit leo libero Donec mattis id,