Techniques en Thérapie Interpersonnelle

Le principe des TIP est d’amener le patient à vivre des liens secures (séquences de signalement – rapprochement secures). Vivre ces liens secures génère des émotions apaisantes, permettant un retour à l’euthymie.

La TIP est donc une psychothérapie basée sur l’attachement, guérissant par la génération d’émotions positives et apaisantes.

tip thérapie interpersonnelle basée sur l'attachement psychiatre psychologue

Introduction

La Thérapie Interpersonnelle propose plusieurs techniques spécifiques dont le but est de reconstituer des liens interpersonnels sécures dans l’ici et le maintenant. L’idée centrale est de rétablir dans ces liens actuels des séquences “comportements de signalement” – “comportements de rapprochement” au sens de la théorie de l’attachement de Bowlby.

Pour qu’il y ait un bon lien d’attachement, il est nécessaire que:

1. le patient identifie son besoin

2. il ait un bon comportement de signalement (communication claire du besoin, à l’interlocuteur adapté)

3. l’interlocuteur adopte un comportement adapté, perceptible, concourant à aider le patient à répondre à son besoin

Un dysfonctionnement interpersonnel sur n’importe lequel de ces points entraîne l’insecurisation du lien, donc une souffrance interpersonnelle.

Toutes les techniques vont aider le patient à améliorer ces points.

Certaines techniques sont orientées vers l’identification des émotions, d’autres visent à mentaliser ce qui se joue dans le lien, certaines évaluent la qualité de la communication (donc du signalement) émanant du patient et de son interlocuteur, d’autres enfin cherchent à aider le patient à améliorer, dans sa vie réelle, son fonctionnement interpersonnel.

La TIP étant une psychothérapie dynamique, la liste ci-dessous n’est pas exhaustive. De nombreux auteurs enrichissent en permanence le panel de techniques disponibles.

Les techniques diffèrent selon les phases de la TIP. En phase 1, il s’agit de techniques principalement orientées vers l’identification du diagnostic TIP, tandis que la phase 2 comprend l’essentiel des techniques d’intervention en thérapie interpersonnelle.

Voici donc quelques techniques utilisées en TIP en phase 2.

.

I/ Techniques visant à explorer les émotions

.

Il s’agit principalement de la clarification. Le thérapeute TIP va toujours consacrer un soin particulier à explorer les émotions ressenties par le patient.

therapie interpersonnelle attachement aftip tip psychiatre psychologie formation

En effet, les émotions, sont tout à la fois:

  • un indice mettant le thérapeute sur la piste de ce qui pose problème au patient
  • un obstacle empêchant le patient d’élaborer correctement, d’identifier son état psychique et ce qui ce joue pour lui, et de mentaliser l’état psychique de son interlocuteur.

Le thérapeute TIP prend donc tout le temps nécessaire pour éclaircir l’état émotionnel du patient.

.

II/ Techniques visant à mentaliser les enjeux du lien en thérapie interpersonnelle

.

L’analyse du lien est la technique centrale. Elle cherche à identifier ce qui se joue pour le patient notamment en termes de besoins.

Ensuite, elle cherche à amener le patient à mentaliser l’état psychique de son interlocuteur.
L’analyse du lien permet de mettre en exergue les caractéristiques du lien et les éventuels dysfonctionnements.

.

III/ Techniques évaluant la qualité de la communication

.

Le thérapeute TIP utilise pour ce faire l’analyse de la communication. En effet, pour que le signalement fonctionne correctement, il est indispensable que le patient signale correctement ce qu’il a à dire à son interlocuteur.

L’analyse de la communication va évaluer en détails la qualité du signalement du patient dans la relation.
Au besoin, le thérapeute peut s’aider d’un jeu de rôles.

.

IV/ Techniques aidant le patient à faire évoluer son fonctionnement interpersonnel

.

On trouve principalement:

  1. l’analyse décisionnelle: elle amène le patient à identifier des solutions aux problèmes interpersonnels qui se posent à lui.
  2. l’assignation de tâches: le thérapeute et le patient conviennent du programme de tâches à effectuer pour améliorer son fonctionnement interpersonnel.
  3. les jeux de rôles: ils permettent de catalyser l’application des solutions imaginées par le patient dans sa vie concrète.

 

V/ Techniques spécifiques à chaque diagnostic TIP.

Enfin, en raison des particularités attachementistes de chaque diagnostic TIP (isolement, deuil, conflit, transition de rôle), il existe des techniques adaptées permettant de répondre spécifiquement aux enjeux attachementistes propres à chaque diagnostic.

 

 

Image parOpenClipart-Vectors

Aenean Donec tristique Aliquam facilisis justo sem, non mi, elementum ut Lorem